jeudi 03 décembre 2020
Suivez-nous
Délibéré le 7 juillet 2020 dans l'affaire de la saisie pénale sur le compte personnel d'Oscar Temaru

Mardi 23 juin 2020 - Au Tribunal, ce mardi, le maire de Faa'a Oscar Temaru s'est présenté à la chambre de l'instruction pour le jugement suite au recours déposé par le tavana contre l'ordonnance d'une saisie pénale du Procureur Hervé Leroy sur les comptes bancaires personnels d'une valeur de plus de 11 millions de francs. La chambre de l'instruction doit rendre sa décision le 7 juillet.

Dans le cadre de la protection fonctionnelle qu'à bénéficié le Maire de Faa'a dans l'affaire " radio Tefana", Oscar Temaru s'est présenté, ce mardi matin, pour être juger suite au recours déposé par lui-même et son avocat Me Claude Girard contre l'ordonnance de la saisie en valeur effectuée sur ses comptes en banque le 5 juin dernier.

Lors du jugement, le Tavana de Faa'a a rappeler au juge de l'instruction " comment interprété autrement, quinze jours après la déclaration de Mme Girardin, je suis chassé de cette assemblée territoriale, je suis un élu du peuple, en un an, ça fait une dizaine de millions que l'on vous saisit là tout de suite, ensuite c'est votre compte personnel, 11 millions saisit, pour moi c'est un règlement de comptes, c'est de l'acharnement et je n'oublierai jamais les propos de Mme Girardin "l'État ne se laissera pas faire", c'est suite à ça. Lors de la dernière campagne électorale, le premier rapporteur de la commission précise qu'il faut nous rembourser 8 millions sur les 13 millions que nous avons engagés. Le dossier passe en conseil d'État où il y a un deuxième rapporteur qui dit qu'il y a là toutes les pièces pour approuver nos comptes, rien à faire, et qu'il ne faut pas toucher à mon inéligibilité, or qu'est-ce qui s'est passé, je suis déclaré inéligible pour un an, mais il savait très bien que c'est pour tout le mandat de cinq ans...alors multiplié l'indemnité à l'assemblée par cinq ans, ça fait déjà pas moins de 50 millions, ce n'est pas de l’acharnement ça?. Je viens de conclure avec eux en disant que je crois en la justice avec un grand j."

OSCAR-TRIBUNAL

De son côté, l'avocat du maire, Me Claude Girard, a encore une fois précisé que "la saisie pénale n'était pas justifiée, elle est fondée sur des présomptions. Monsieur Temaru n'a pas été mis en examen, il n'est pas poursuivi devant le tribunal donc c'était tout à fait prématurée. En plus c'est un monsieur et son épouse qui a un patrimoine immobilier, il ne va pas disparaître donc s'il avait une dette un jour, il la répondrait. Je pense que les débats se sont passé très calmement, le procureur général à développer son point de vue, on estime en tous les cas que la saisie n'était pas justifiée qu'elle était faite de manière prématurée, on attendra dans quinze jours, on aura la réponse, ce type de jugement n'est pas susceptible de recours, il n'y aura pas d'appel possible, Oscar Temaru a surtout eu l'occasion de s'exprimer longuement avec conviction et simplicité."

La décision du juge de la chambre d'instruction sera rendue le 7 juillet 2020.