vendredi 04 décembre 2020
Suivez-nous
18ème Gala du conservatoire artistique de Polynésie et du Club soroptimiste

Vendredi 28 février 2020 - Le conservatoire artistique de Polynésie et le Club Soroptimiste partenaires depuis 10 ans, présentent leurs 18ème Galas avec notamment la 9ème édition du concert de la femme du samedi 06 mars 2020 qui se tiendra dans grande salle de la mairie de Pirae à 19h15, ainsi que le concert des petits ensembles du samedi 15 mars dans la salle Endeavour du Tahiti Pearl Beach Ressort de Arue à 15h30.

Ce rendez-vous incontournable annuel va rassembler une vingtaine de personnes "enseignants et élèves" passionnes de musiques virtuoses et de chambres, et d'art traditionnel Polynésien. La particularité de cette année, c'est que qu'un extrait de l'opéra Italien Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni a été adapté en Reo Maohi par Gaby Cavallo et Emmanuelle Vidale.

Le Club soroptimiste détermine cette action chaque année pour venir en aide aux enfants défavorisés, car seuls les meilleurs sont sélectionnés et reçoivent une bourse de formation pour suivre des études supérieures dans des écoles de musiques en métropole. 

BOURSES-DETUDES-CONSERVATOIRES

Soutenir la cause féminine

La journée de la femme "c'est aussi soutenir les femmes battues du fenua" comme nous l'a rappelé ce vendredi matin Lanie Panero présidente du Club Soroptimiste internationale en Polynésie. Les fonds récoltés viendraient également soutenir le centre d'accueil Pu a te hau de Pirae "à qui nous délivrons des formations depuis 5 ans" pour les femmes. Le thème de cette année 2020 est "Génération, Egalité, Levez-vous." 

Commémoration de Henri Hiro

Les membres du CAPF ont profité de cette même occasion pour présenter la célébration du mois de mars date à laquelle le grand poète Maohi Henri Hiro est décédé. Toute sa descendance sera conviée et le publique aussi dès 18h15 sur le Paepae à Maco Tevane pour assister à la commémoration de l'histoire de ce personnage qui a longtemps marqué la vie des Polynésiens. "L'importance c'est sa vision prophétique pour la génération d'aujourd'hui" nous rappelle Frédéric Cibard chargé de communication au conservatoire.