dimanche 19 septembre 2021
Suivez-nous
Ouverture de la 14e Conférence des femmes du Pacifique

Lundi 26 avril 2021 - La 14e Conférence des femmes du Pacifique a officiellement débuté, lundi, en présence du Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et de la ministre de la Famille, Isabelle Sachet.

La cérémonie s’est déroulée en présence également de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, et de la ministre de l’Education, Christelle Lehartel. L’événement, en partenariat avec la Communauté du Pacifique, se déroule en visioconférence, sur trois journées.

« C’est pour la Polynésie française et son gouvernement un honneur d’être à vos côtés aujourd’hui, pour célébrer l’ouverture de la 14e Conférence triennale des femmes du Pacifique, dont la tenue illustre la volonté partagée de contribuer au développement des Etats membres et des territoires océaniens. », a déclaré le Président dans son discours d’ouverture. 

Quarante ans après avoir accueilli la toute première édition de cet événement, en 1981, la Polynésie française a de nouveau le privilège d’être le pays organisateur. « Je me réjouis de trouver aujourd'hui, autant de femmes et d’hommes de bonne volonté venus discuter, débattre et partager ensemble, afin de bâtir des partenariats innovants pour améliorer la situation des femmes dans le bassin Pacifique. », a ajouté le Président.

Dans le contexte mondial de la pandémie de la covid-19, la discussion et la coopération régionale sur ces thématiques sont plus que jamais une nécessité. La situation sanitaire globale a imposé le format virtuel de cette conférence, qui regroupe un peu plus de 1 000 inscrits, en format virtuel, de tout le Pacifique. 

Cette année, la Conférence triennale sera placée sous le titre général : « Notre océan, notre héritage, notre futur – Autonomisons toutes les femmes du continent océanien bleu ».  

L’objectif est notamment de valoriser la femme océanienne dans son milieu et dans sa culture.  Pour y arriver, deux points importants ont été identifiés: la reconnaissance de ses besoins et de ses droits fondamentaux et de l’accès à la formation. « L’autonomisation des femmes et des filles commence par la reconnaissance et l’exercice de leurs droits et besoins fondamentaux. », a ainsi souligné le Président. 

« Tous ensemble, par les liens qui nous unissent dans ces travaux et par cette forte volonté à œuvrer d’une voix commune, nous démontrerons une vraie cohésion des peuples du Pacifique pour le bonheur de nos femmes, de nos filles et de nos familles. », a conclu le Président.

La ministre de la Famille, Isabelle Sachet, est ensuite intervenue, en soulignant l’importance de cet événement régional, lequel permettra de mettre en avant aussi les réalisations des femmes polynésiennes dans différents domaines, culturel, économique et aussi politique. La ministre a déclaré que l’égalité des genres en Polynésie, comme dans tout le Pacifique, devait être une valeur commune et partagée par tous.

(Source : communiqué et photo de la Présidence)