jeudi 30 juin 2022
Suivez-nous
Signature de la déclaration conjointe pour les Océans

Lundi 23 mai 2022 – Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le ministre de la Culture, de l’Environnement, et des Ressources marines, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont reçu ce lundi, l’équipage de la Polynesian Voyaging Society, présidé par Nainoa Thompson.

Plusieurs personnalités et associations, telles que le sénateur de Hawai’i, Dru Mamo Kanuha, la Tahiti Voyaging Society de Faafaite, la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement (FAPE), ménée par Winiki Sage, et Tainui’s Friends of Hōkūle’a, ménée par Taimana Ellacott, étaient également présentes. Nainoa Thompson navigue depuis près de 40 ans à travers le Pacifique, armé des techniques de navigation ancestrale des peuples polynésiens, dans le but de porter une promesse d’avenir : préserver nos Océans. Comme l’a souligné le Président : « Nous sommes, aujourd’hui, au 8ème accueil de Hōkūle’a sur le Fenua, et sous l’impulsion de son capitaine, un accord marquant la relation de confiance avec le Pays, devenait nécessaire ». Ainsi, le président Edouard Fritch, et Nainoa Thompson, ont signé un partenariat de confiance, entre le Fenua et la Polynesian Voyaging Society. Cet acte marque un virage important dans la volonté commune de préserver nos océans, et scelle les engagements envers l’équipage. « Nous avons le même sang, et partageons le même océan, la même culture. L’idée est de nous unir un peu plus, pour mener ce combat pour l’océan. C’est pourquoi, ils ont voulu sceller cette entente avant de mettre les voiles. Il faut combattre, car notre océan est convoité, et ensemble nous serons plus fort pour porter ce message » a déclaré le Président. Quelques élèves de 6e de Ana’a nous ont fait l’honneur d’être également présent. En effet, Ana’a possède une aire marine éducative, comptée parmi les 30 en Polynésie française. Comme le Président l’a rappelé : « Pour changer les mentalités des Hommes et de Femmes, il faut commencer par les plus jeunes, car ils sont notre avenir ». La déclaration conjointes pour les Océans, signée ce jour, rappelle qu’un héritage et qu’une généalogie partagée, unie indiscutablement Tahiti et Hawai’i. Ces liens remontent à des siècles auparavant, et ont été ravivés par l’arrivée historique de Hōkūle’a à Papeete, il y a 46 ans. Elle honore notre Va’a, comme le symbole et l’identité des peuples de Tahiti et Hawai’i, et reconnait qu’en protégeant la vie de l’Océan, nous protégeons nos ancêtres, notre culture, nos traditions, notre foyer, et l’avenir de nos enfants, qui ont droit à un monde sain et prospère. Cette dernière fixe les engagements de continuer à renforcer la relation entre la Polynésie française et la Polynesian Voyaging Society, avec la volonté commune de préserver et de protéger les savoirs traditionnels, la culture, la langue, les voyages, les océans et la vie sur terre. In fine, promouvoir l'unité et la collaboration vers notre objectif commun de Malama Honua - un océan sain et une Terre des iles prospère, pour l'humanité et les générations futures.

2022-05-23-SIGNATURE-CONVENTION-AVEC-PVS-92

(Source : Communiqué de la présidence).