lundi 24 janvier 2022
Suivez-nous
Omicron : nouveau bilan lors d'une conférence de presse

Mercredi 29 décembre 2021 - La plateforme Covid-19, a organisé, ce mercredi après-midi, à la Présidence, un point presse sur la situation sanitaire marquée par l’arrivée en Polynésie française des premiers cas de variants Omicron.

Le responsable de la plateforme Covid-19, Manutea Gay, le médecin épidémiologiste, Henri-Pierre Mallet, et le responsable de la vaccination en charge de la mobilisation communautaire de la plateforme Covid-19, Daniel Ponia, étaient présents pour ce point presse. Le docteur Mallet a tout d’abord fait une présentation des chiffres clés avec un résumé du bulletin épidémiologique de la semaine. Il a également fait un focus sur l’introduction du variant « non delta », Omicron. Il rapporte 77 nouveaux cas importés, dont 73 cas de type Omicron. Le nombre de cas locaux est donc en légère augmentation, avec un début de circulation locale d’Omicron. Daniel Ponia a fait un point sur la situation vaccinale en Polynésie française. Il a indiqué une augmentation lente de la couverture vaccinale des personnes âgées de 12 ans et plus, avec un pourcentage de 70,8%, ainsi qu’une augmentation plus rapide des rappels vaccinaux chez les 60 ans et plus, avec un pourcentage de 47,3%. Il a également annoncé l’ouverture de vaccinodromes éphémères au mois de janvier, notamment à la Présidence et à Taravao. Des précisions sur ces centres de vaccination seront apportées au cours de la semaine. Le responsable de la plateforme Covid-19, Manutea Gay, est quant à lui, intervenu concernant les modifications des mesures et conditions nécessaires à l’entrée en Polynésie française. Pour rappel, la semaine dernière, il a été constaté que la circulation virale, en forte augmentation à l’international, se retrouve sur les passagers arrivant sur le territoire grâce au test de surveillance obligatoire à l’aéroport. Il convient ainsi de prendre les mesures les plus adaptées pour limiter l’introduction du variant Omicron sur le territoire, et de privilégier le test RT-PCR, plus fiable que le test antigénique. La plateforme Covid-19 rappelle l’importance de se faire vacciner et de maintenir les gestes barrières, car ce sont les seules solutions pour freiner la propagation du virus sur le Fenua. Ils appellent également à la vigilance et à la responsabilité de chacun. L’introduction des probables variants force donc le Pays, l’État et les structures de la Santé a redéployer des moyens matériels et humains consacrés au protocole sanitaire pour mieux protéger la population au vu de l’évolution du risque sur le territoire.

(Source : Communiqué de la présidence).