dimanche 07 août 2022
Suivez-nous
Cinq nouveaux arrivants à l'origine de la pandémie en Polynésie

Lundi 24 août 2020 - Les chiffres annoncés officiellement peuvent être justes, mais leur différence d'interprétation peut se comprendre et même parfois se compléter. Surtout lorsque c'est dit en deux langues, en français par le Haut Commissaire et en reo ma'ohi par le Président du gouvernement. Les p'tites phrases...

Le Haut Commissaire : "Près de 12 000 personnes ont été testées depuis le 15 juillet, et seuls 16 cas importés ont été détectés, dont 11 touristes".

Le Président (en reo ma'ohi) : "Sur les 12 000 voyageurs, 16 personnes ont été touchées par le virus (...), 11 touristes et 5 personnes venues pour vivre chez nous. Je ne veux pas revenir sur les grands débats, est-ce qu'il y avait des enseignants ou autres, mais il n'y avait que 5. Issu de ces 5 personnes venues pour vivre chez nous, c'est bien ce niveau où plus de 300 personnes sont touchées par ce virus".

En préambule de son discours en reo ma'ohi, une amorce semblait évidente : "nous restons vigilants, l'Etat français et l'Etat ma'ohi".

Pour en savoir plus...

Photos : Présidence de Polynésie française