dimanche 14 avril 2024
Suivez-nous
Tenue du 4ème Comité de pilotage dans le cadre du projet PROTEGE, financé par le 11ème Fonds européen de développement régional   

Vendredi 20 mai 2022 - Le 4ème Comité de pilotage du projet régional océanien des territoires pour la gestion durable des écosystèmes (PROTEGE) se tiendra du lundi 23 au mercredi 25 mai, à Tahiti et à Raiatea, en Polynésie française.

Sous l’égide du Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, cette réunion rassemblera un membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, représentant de l’Ordonnateur régional, Joseph Manaute, le Secrétaire Général des îles de Wallis-et-Futuna, représentant le Préfet, Ordonnateur territorial (en visio depuis Mata Utu), Marc Coutel, le représentant du Président de l’Assemblée Territoriale des Iles Wallis-et-Futuna, PainoVanai, le chef du Bureau de Pitcairn, représentant du Gouverneur des Iles Pitcairn (en visio depuis Auckland), Evan Dunn, le Chef du Bureau de la Commission européenne pour les Pays et Territoires d’Outre-mer du Pacifique à Nouméa, représentant de l’Ambassadeur de l’Union européenne pour le Pacifique, Pierre-Henri Helleputte,  le Directeur Général de la Communauté du Pacifique, Stuart Minchin, et le Directeur Général du Programme régional océanien pour l’environnement (en visio depuis Apia), Sefania Nawadra. L’objectif de cette réunion est de dresser un bilan de l’avancement des actions conduites, dans le cadre de PROTEGE, et de valider le programme de mise en œuvre d’ici à la fin du projet en septembre 2023. Seront ainsi présentés le bilan financier, le bilan technique et les perspectives de chacun des 4 thèmes du projet : l’agriculture et la foresterie, la pêche et l’aquaculture, l’eau et les espèces envahissantes. Pour rappel, le projet PROTEGE vise à construire un développement durable et résilient des économies des pays et territoires d’outre-mer (PTOM) du Pacifique face au changement climatique, en s’appuyant sur la biodiversité et les ressources naturelles renouvelables. PROTEGE est financé dans le cadre de l’enveloppe du 11ème Fonds Européen de Développement régional à hauteur de 36 millions d’euros, soit 4,3 milliards F CFP. Ce projet de coopération régionale est financé par l’Union européenne et est mis en œuvre par la Communauté du Pacifique (CPS) et le Programme régional océanien de l’environnement (PROE) au bénéfice de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française, de Wallis et Futuna et de Pitcairn.

Source : Communiqué de la présidence).