mardi 23 avril 2024
Suivez-nous
Tourisme : les pensions de familles font le plein !

Mercredi 17 août 2022 - Des chiffres très intéressants pour le tourisme.

En effet, les derniers bilans de la fréquentation hôtelière publiés mardi matin par l'Institut de la statistique en Polynésie française affiche des chiffres qui n’avait jamais été aussi surtout pour un mois de juin et en particulier au niveau du taux de remplissage des hôtels du fenua ainsi que du revenu moyen par chambre louée où l’on atteint un véritable record d’environ 64 000 F cfp pour une chambre d’hôtel louée. Quel est l’avis des propriétaires de pension de familles ? Voici la réaction de Mélinda Bodin, présidente des pensions de familles qui répond à Tupatiri Jennings.

De l'avis des professionnels du secteur, ces deux données record s'expliquent assez bien. La première donnée serait le fruit de plusieurs facteurs différents tels que les reports de réservations des hautes saisons 2020 et 2021avec la levée des restrictions liées au Covid cette année ainsi que la forte attirance mondiale pour les voyages après une longue période plus ou moins confinée. En ce qui concerne le second point, à savoir le prix moyen de la location d’une chambre d’hôtel, il est le fruit de différents aléas à commencer par l’augmentation de la capacité des vols à destination du Fenua. Sans oublier que, comme l’aura précisé Melinda Bodin, la clientèle majeure des pensions de familles et des hôtels est la population locale qui n’ose plus voyager à l’étranger. Reste que ces chiffres record sont accueillis avec un optimisme très mesuré dans le secteur de l'hôtellerie polynésienne. Les chiffres attendus pour la fréquentation hôtelière des mois de juillet à octobre seront assurément très bons. Mais le traumatisme trop récent du Covid appelle visiblement encore à préférer la prudence au triomphalisme.

Faariiraa manihini : rahi te hoani i roto i te mau hotera utuafare.

Mahana toru i te 17 no atete 2022 - Ia au i te numera tei matara mai no roto mai i te pu numeraraa te ISPF no te avae tiunu mairi ae nei. Te maraaraa o te mau numera o te mau ratere i roto i te mau hotera no Porinetia nei. I ta ratou hioraa, ua rahi hia te ratere e tae mai nei e iti hia te mau piha i roto i te mau hotera no te faariiraa atu. Na reira atoa i te pae no te mau hotera utuafare, ua i atoa, haere roa i te  avae tetepa i muri nei, ua i atoa. Te tahi hioraa o te peretiteni o te mau hotera utuafare, te tahi pae o te mau ratere o tei faanuu to ratou tere no te ma’i Covid-19, te vai atoa ra te mau ratere api tei tae atoa mai. Te rahiraa o ratou no te fenua Europa mai. Mea rahi atoa, e mau taata no te fenua nei. Mea maitai ia no te fenua nei e no te tereraa faufaa. Teie mai te manao o Mélinda Bodin, peretiteni no te mau hotera utuafare, uiui hia e Tupatiri Jennings.