dimanche 14 avril 2024
Suivez-nous
L' annexe municipale de Pirae dédiée à la Jeunesse des quartiers prioritaires

Mardi 16 juin 2020 - Dans le cadre de soutenir la jeunesse de la commune de Pirae, le Maire Edouard Fritch, son conseil municipal et la ministre de l'Éducation, de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel ont procédé à l'inauguration de l'annexe municipale située 309 rue Tuterai Tane.

Ce bâtiment, historiquement appelé Loridan est une propriété du Pays qui a accueilli le ministère de l’Éducation durant plusieurs années avant d’être affecté en 2018 à la commune de Pirae. 

À compter de cette semaine, l'annexe communale  fait l’objet de travaux de rafraîchissement pour accueillir le « Cyber espace de Pirae » réaménagé afin de contribuer à la formation et l’information par le numérique des jeunes des quartiers prioritaires pour une meilleure insertion professionnelle.

Cet espace sera entièrement dédié aux projets visant à promouvoir la cocréation entre les bureaux administratifs de la ville travaillant à la cohésion des citoyens et à la proximité avec la population et plus particulièrement des jeunes pour lui permettre de s’exprimer au travers du monde associatif.

ANNEXE-PIRAE


Le Maire Edouard Fritch a révélé que " nous ne pouvons pas malheureusement regrouper toutes les activités dans un même lieu, la mairie devient plus étroite et nous avons logé les services essentiels mais restait effectivement l'activité de la jeunesse, je crois qu'ils n'aiment pas trop être mélangés avec le reste, il faut traiter les jeunes à part, j'essaie de copier un peu Faa'a, parce que je sais que là-bas l'organisation pour la jeunesse est excellente et parfaite même. Nous avons créé ce lieu pour que les jeunes se sentent chez eux, pour préparer des dossiers ce sera un lieu dédié qui va regrouper les associations de Pirae et à partir duquel j'espère demain, faire partir sur Pirae toutes les organisations en matière d'animation qu'en matière sportive. Je ne vous cache pas qu'Abel Temarii (1er adjoint au maire) échange beaucoup avec les responsables des autres communes, et je dois dire que l'exemple de Faa'a et Papeete sur les réseaux organisés sur l'occupation des jeunes sur la lutte contre l'oisiveté pour essayer de les occuper dans la journée, ce sont des exemples qui nous apportent beaucoup. On ne va pas refaire le monde, on va s'appuyer sur l'expérience de nos collègues maires des communes autour pour effectivement demain résoudre ce problème de la délinquance."