mercredi 25 mai 2022
Suivez-nous
Création d’une mission placée auprès du Haut-commissaire pour le suivi des enjeux relatifs aux conséquences des essais nucléaires

Mercredi 05 janvier 2022 - Afin d’assurer le suivi des engagements du président de la République pris en juillet dernier sur les sujets concernant les essais nucléaires, le Haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN, a décidé de créer une mission dédiée au sein du Haut-commissariat.

Cette nouvelle structure, conduite par M. Frédéric Sautron, chef de la subdivision administrative des îles Tuamotu-Gambier, est constituée de quatre agents dont une équipe mobile de trois personnes mis à disposition par le Ministère des Solidarités et de la Santé pour une durée de 3 ans. Elle sera installée dans les locaux de la subdivision à Papeete à compter du 3 janvier 2022. L’objectif de cette mission inédite est d’assurer la coordination, la traduction opérationnelle et le suivi des dossiers en lien avec les enjeux identifiés après l’arrêt définitif du Centre d’Expérimentation du Pacifique. Les principaux dossiers concernés sont l’aide à la constitution des dossiers d’indemnisation des victimes du fait nucléaire, la dépollution et déconstruction des anciens sites du Centre d’Expérimentation du Pacifique, le suivi de la mise en place de la compagnie du RSMA de Hao, ainsi que l’accompagnent au développement des communes de Gambier, Hao, Reao et Tureia, plus particulièrement concernées par la période du CEP. Cette mission apportera également son appui au projet du centre de mémoire des essais nucléaires mené par le Pays et participera à la commission d’ouverture des archives au niveau national. Un des engagements forts du président de la République est de faciliter l’accès aux dispositions de la loi Morin. Basé sur une plus grande proximité pour les habitants éloignés, une équipe mobile va « aller vers » la population afin de rendre plus accessible la connaissance du mécanisme d’indemnisation des victimes des essais nucléaires. L’équipe mobile sera plus spécifiquement dédiée à l’accompagnement des personnes qui souhaitent déposer un dossier d’indemnisation et justifiant des trois critères de lieu, de date et de maladie. Ce travail sera mené en étroite collaboration avec les élus, le Centre Médical de Suivi, la CPS, le CIVEN et tous les acteurs concernés du territoire. Les trois agents parlant tahitien et issus d’horizons différents, iront au plus près des habitants pour les informer sur le dispositif d’indemnisation (législation, procédures, documents à fournir…) ou encore les aider à constituer leur dossier et d’en assurer un suivi. Ces agents assureront des permanences principalement dans les atolls de l’Est des Tuamotu (Hao, Reao, Pukarua, Tureia,…), aux Gambier ainsi que sur Tahiti. La première mission de proximité sera réalisée mi-janvier dans les îles. Ainsi, la création de cette mission est une action concrète témoignant de la volonté de l’État d’instaurer une nouvelle dynamique permettant de faire avancer plus rapidement ces dossiers aux enjeux forts.

(Source : Communiqué du Haut-commissariat de la Polynésie française).