dimanche 14 avril 2024
Suivez-nous
Nations Unies de Vienne : témoignage poignant de Hinamoeura Morgant Cross

Vendredi 24 juin 2022 - Nous vous en avions déjà parler, hier au cours de la dernière journée de débat de l’ONU vis-à-vis du traité sur l’abolition des armes nucléaires, l'Association 193 représentée par sa 1ère Vice-présidente Léna Normand a prononcé un discours au sein de l’ONU vis-à-vis du vécu des populations polynésiennes suite aux essais nucléaires français ainsi que ses attentes du traité sur l’assistance des victimes et la remise en état de l’environnement sans oublier la coopération et l’assistance internationales. 

Ce discours aura évoqué plusieurs points importants de la situation du Fenua vis-à-vis de ces essais et aura aussi été l’occasion de demander à l’état français une pleine réparation des dégâts que les essais ont causés au fenua et l’appelle à une demande de pardon à notre peuple maohi, par ailleurs, elle fait appel à la communauté international pour une assistance scientifique et financière pour le peuple maohi. Suite à ce discours, Hinamoeura Morgant Cross, qui aura aussi intervenu face à l’ONU vis-à-vis de son témoignage personnel mais aussi de ses propres attentes à ce sujet aura donné son avis via les réseaux sociaux. Un avis des plus accusateur et moralisateur étant donné qu’elle y déplore l’absence de représentant du gouvernement pour dénoncer la situation du Fenua. Voici le bilan de son intervention.