mardi 23 avril 2024
Suivez-nous
Quatrième réunion des femmes dirigeantes du Pacifique

Lundi 18 octobre 2021 - La ministre de la Famille, des affaires sociales, et de la condition féminines, Isabelle Sachet, s’est réunie en visioconférence avec les ministres et représentantes gouvernementales de 18 pays de la région Pacifique jeudi dernier, à l’occasion de la réunion des femmes dirigeantes du Pacifique, pour délibérer et concevoir des stratégies autour de la place des femmes en matière de riposte à la covid-19.

Organisée par l’Australie et Samoa, la réunion a impliqué des politiciennes chevronnées, notamment la ministre des Affaires étrangères du gouvernement australien, Marise Payne, des activistes pour les droits des femmes ainsi que les principales organisations engagées dans le renforcement de la place des femmes au sein de l’Océanie. En présence de la Consule générale d’Australie pour la Polynésie française, Claire Scott, la ministre de la Famille, Isabelle Sachet, a été invitée à intervenir sur la participation et le leadership des femmes.  Au cours d’un dialogue interactif virtuel consacré à ce thème, la ministre a souligné le leadership décisif des femmes de la région Pacifique depuis le début de la crise de la covid-19, pour orienter leurs pays et leurs communautés, vers des réponses efficaces à la pandémie, qu'il s'agisse de gérer leurs entreprises et leurs ménages, ou d'être en première ligne en tant que personnel de santé. A cette occasion, un point de discussion a été consacré à la participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique.  Aux plus hauts échelons de la prise de décision, les délégations ont constaté que les voix de nombreuses femmes ne sont pas toujours entendues. Seul un faible pourcentage des dirigeants politiques de la région sont des femmes, ce qui est bien inférieur à la moyenne mondiale. Dans pratiquement tous les pays, moins de 30 % des postes ministériels sont occupés par des femmes. Les dernières recherches menées par la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP), et ONU Femmes, ont montré que la représentation des femmes dans les parlements nationaux de la région Pacifique, était inférieure à la moyenne mondiale. La Polynésie française reste toutefois précurseur dans ce domaine, puisque près de 30 femmes sur un total de 57 représentants siègent à l’Assemblée de Polynésie française. Les progrès restant à accomplir, tant au sein des pays que dans la région, montrent que la réalisation de l'égalité des genres dans la prise de décision reste un objectif important dans le Pacifique. La réunion virtuelle a été un véritable rassemblement dynamique qui a permis un dialogue et des débats sur les questions de leadership politique, encourageant ainsi l'inter-apprentissage régional. La ministre de la Famille a insisté sur le fait que les obstacles auxquels sont confrontées les femmes de la région sont en grande partie structurels. Si des mesures telles que l'augmentation des financements, l'amélioration de la communication des données et des ressources dédiées peuvent aider, les progrès ne seront possibles que s'ils sont soutenus par un changement des normes sociales. Le prochain rendez-vous des femmes dirigeantes du Pacifique se tiendra en février 2022.

2021-10-14-MFA---VISIOCONFERENCE-FEMMES-COMMUNAUTE-PACIFIQUE-4

(Source : Communiqué de la présidence).