mardi 21 mai 2024
Suivez-nous
Les centres de vacances reprennent ses activités avec le guide de bonnes pratiques

Jeudi 16 juillet 2020 - Après plus de deux mois d'arrêt d'activités, l'union Polynésienne pour la Jeunesse décide de ré-ouvrir les CVL centres de vacances et de loisirs en Polynésie. La préoccupation majeure est de protéger les enfants et adolescents qui adhéreront toutes les structures, et avec le retour massif des vols internationaux personne n'est à l'abri du risque de circulation du virus. 

Ce matin l'UPJ a présenté le guide de bonnes pratiques, un outil technique qui va permettre d'aider les 46 structures de centres de vacances des cinq archipels à pouvoir mieux respecter les gestes barrières et être plus efficace. Ceci est le fruit d'un long travail réaliser avec tous les associations réunies autour d'un séminaire. "Effectivement, ce guide de bonnes pratiques que nous avons mis en place, permet d'avoir une ligne de conduite à tenir au niveau de nos associations, en sachant que le règlement de jeunesse prévoit déjà des règles d'hygiène et sanitaire qui permet déjà à nous de mettre en place depuis de longues années, ce guide de bonnes pratiques est un guide qui resurgit de la veille sanitaire auquel nous avons uniquement pris les mesures nécessaires par rapport à l'organisation d'un centre de vacances, il est important cette année effectivement, la ministre de la jeunesse a voulu ouvrir ces centres de vacances, malgré le risque qu'il peut y avoir avec ces vols internationaux, là il s'agit de mesures qui concerne tout le monde pas seulement les encadrant des centres de vacances, pas uniquement que nos ministres, mais aussi de la part de nos parents et de nos enfants. Si nous mettant le strict minimum des mesures de barrières dans les centres de vacances, nous devons écarter ce risque que l'on entend depuis déjà quelques jours qui risquent justement d'avoir énormément de cas Covid" a souligné la trésorière Vaitea Legayic. 

À noter que ce n’est qu’au mois de mai que les associations ont reçu l’autorisation de rouvrir les centres de vacances. Pour ce faire, 6 centres solidaires ont été visitées par le Ministère de l’Éducation, de la jeunesse et des sports, de la Mission d’appui technique jeunesse et sports et enfin par l’équipe technique de l’Union Polynésienne pour la Jeunesse.