mardi 21 mai 2024
Suivez-nous
​C’est la journée mondiale du don du sang

Mardi 14 juin 2022 – Une journée mondiale du don du sang en hommage à la naissance du médecin qui a permis la découverte des groupes sanguins.

Cependant toutes ces avancés, le Fenua reste dépendant de la solidarité des donneurs de sang faute de pouvoir importer plasma, plaquettes ou globules rouges. Il est ainsi essentiel pour le centre d'avoir en permanence environ 15 jours de stock. A cette occasion, le Centre de Transfusion Sanguine souhaite faire de cette journée une grande fête afin de remercier les quelques 3 500 donneurs annuels et de sensibiliser l'ensemble de la population au don du sang. Volontaires habitués et nouveaux donneurs seront accueillis de 8 heures à 16 heures dans les locaux du centre, situés au deuxième étage de l'hôpital de Taaone. D’habitude, le centre reçoit entre 20 à 25 donneurs par jour, mais pour cette journée il attend entre 120 à 150 personnes bien que ces dons ne grossiront pas le stock pour toute l’année étant donné sa durée de conservation limitée. Malheureusement es produits sont pourtant absolument vitaux lors des accouchements, pour le traitement de certaines pathologies chroniques ou pour pallier les déficiences de coagulation des patients en chimiothérapie, par exemple. Sans parler des besoins liés aux hémorragies accidentelles, qui sont moins prévisibles et peuvent menacer les stocks, si elles se produisent en grand nombre simultanément. Signifiant ainsi que le centre a besoin de donneurs toute l’année. Ils sont accueillis au centre du lundi au jeudi de 7 heures à 16 heures et le vendredi jusqu’à 14 heures. À cela s'ajoutent deux à trois collectes par semaine, sur l'ensemble de l'île de Tahiti et à Moorea. Cependant, il n'est pas possible de collecter du sang dans les autres archipels. Précédé d'un entretien avec un médecin, le prélèvement lui-même dure 15 minutes, auxquelles s'ajoutent 30 minutes de collation et d'entretien. Entre 400 et 480 cc de sang sont prélevés, selon la morphologie du donneur. Le sang récolté est ensuite préparé par la séparation des composants. Un homme peut donner son sang jusqu'à 6 fois par an et une femme, 4 fois.