vendredi 21 juin 2024
Suivez-nous
Le service des Urgences du CHPF en arrêt de travail

Mercredi 05 août 2020 - Le représentant du syndicat Oe To oe rima a lancé le mouvement d'arrêt de travail du service des Urgences de Taaone pour dénoncer des procédés de travail sans concertation. Le syndicat Otahi, CSTPFO et CSIP soutiennent également ce mouvement, lequel pourrait s’étendre sur toute l’entreprise et dans un temps illimité si aucun compromis n’est trouvé.

Depuis 9h30, ce mercredi, sur le parvis des urgences du Centre hospitalier de Taaone que le personnel s'est mis en arrêt de travail dans l'attente d'une rencontre avec la Direction.

Dans un point presse tenu par le représentant du syndicat O oe to oe rima du CHPF de Taaone en la personne Frogier Roland, les agents du service des Urgences demandent le maintien de leur cadre Nathalie Boivin.

Selon Madeleine TAPUTU, représentante syndical Te aho api, affiliée à Otahi, " nous dénonçons le "harcèlement managérial" parce que l'agent Boivin ayant établi un bon contact avec les agents, nous ne comprenons pas pourquoi la retirer de ce poste. En amont avec les convocations et discussion, la direction a bien voulu titulariser Nathalie Boivin au poste mais avec une obligation de traiter les urgences, nous appelons ça du chantage."

Pour l'heure aucune rencontre n'a eu lieu avec la Direction du CHPF mais l'intersyndicale compte durcir le mouvement pour d'autres revendications.