vendredi 23 février 2024
Suivez-nous
Le sport, un allié pour compenser les effets d'une mauvaise nuit de sommeil

Une étude récente suggère que l'activité physique peut contrebalancer les risques de mortalité liés à un sommeil insuffisant ou trop long.


Dormir suffisamment et pratiquer une activité physique régulière sont deux piliers essentiels pour maintenir une bonne santé et augmenter l'espérance de vie. Une étude récente publiée dans l'European Journal of Preventive Cardiology révèle que le sport peut également compenser les effets néfastes d'une durée de sommeil inadaptée.

I. Des recherches novatrices basées sur des données objectives

Pour la première fois, cette étude s'appuie sur des données objectives recueillies grâce à un accéléromètre, et non sur des déclarations des participants. Ce choix méthodologique a permis d'établir des corrélations plus fiables entre la durée du sommeil, l'activité physique et les risques de mortalité.

I. Les bénéfices du sport face à un sommeil insuffisant ou trop long

L'étude a démontré que l'activité physique, en particulier lorsqu'elle est pratiquée à un niveau élevé et/ou d'intensité modérée à vigoureuse, permet de diminuer les risques de mortalité associés à un sommeil trop court ou trop long.

Dr Zhang, co-auteur de la recherche, explique : « Nos résultats suggèrent que les efforts de promotion de la santé ciblant à la fois l'activité physique et la durée du sommeil peuvent être plus efficaces pour prévenir ou retarder les décès prématurés chez les adultes d'âge moyen et plus âgés. Cependant, notre étude indique qu'une activité physique suffisante peut partiellement compenser les effets néfastes d'une nuit de sommeil insuffisante. »

III. Les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

Selon l'OMS, il est recommandé d'effectuer au moins 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée, ou au moins 75 minutes d'activité physique d'intensité vigoureuse, ou une combinaison équivalente par semaine. Respecter ces directives peut aider à diminuer les risques de mortalité liés à un sommeil inadéquat.

IV. Un message pour les fêtards

Pour ceux qui ont tendance à faire un peu trop la fête et à sacrifier leurs heures de sommeil, il est important de se rappeler que l'activité physique peut aider à compenser les effets négatifs d'une mauvaise nuit de sommeil. Alors, pourquoi ne pas troquer quelques soirées arrosées contre une séance de sport en plein air, une marche rapide ou un cours de danse ? Cette démarche permettra non seulement de préserver votre santé, mais aussi de commencer la journée avec

V. Conseils pour les personnes souffrant de troubles du sommeil

Pour les personnes atteintes de troubles du sommeil tels que l'insomnie, l'apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos, il peut être difficile de maintenir une durée de sommeil adéquate. Toutefois, il est important de ne pas négliger l'activité physique dans votre routine quotidienne. En effet, plusieurs études ont montré que l'exercice régulier peut améliorer la qualité du sommeil et aider à réduire les symptômes associés à ces troubles.

Voici quelques conseils pour intégrer l'activité physique dans votre quotidien :

  1. Privilégiez des activités modérées : Choisissez des activités qui ne sont pas trop intenses, comme la marche rapide, le yoga ou la natation, pour éviter de trop stimuler votre système nerveux.

  2. Trouvez le moment idéal pour faire de l'exercice : Certaines personnes dorment mieux après avoir fait de l'exercice le matin, tandis que d'autres préfèrent s'entraîner en fin de journée. Expérimentez pour déterminer le moment qui vous convient le mieux.

  3. Évitez l'exercice intense juste avant le coucher : Faire de l'exercice trop près de l'heure du coucher peut stimuler votre corps et rendre l'endormissement difficile. Essayez de terminer votre séance d'entraînement au moins 2 heures avant d'aller au lit.

  4. Soyez régulier : Essayez de pratiquer une activité physique régulièrement, au moins 3 à 4 fois par semaine, pour en tirer le maximum de bénéfices sur votre sommeil et votre santé en général.

En suivant ces conseils et en adaptant votre routine d'activité physique à vos besoins, vous pourrez contribuer à améliorer la qualité de votre sommeil et réduire les risques de mortalité liés aux troubles du sommeil.