jeudi 02 juillet 2020
Suivez-nous
Continuité pédagogique : Quand les Tavana font du zèle !

Mardi 7 Avril 2020 - Depuis le début de la semaine, les Communes sont chargées de distribuer auprès de leurs administrés, les ouvrages et documents pédagogiques permettant aux élèves du 1er et du 2nd degrés de continuer l'apprentissage scolaire et maintenir un certain niveau pour poursuivre leur scolarité après le confinement. C'est ce qu'on appelle la Continuité pédagogique.

Certaines communes ont d'ors et déjà mis en oeuvre des services de distribution, c'est notamment le cas de Faa'a, Punaauia ou encore Paea. A l'inverse, d'autres communes, plus éloignées peut être, ont du mal à organiser la continuité pédagogique.

Dans la commune de Hitia'a o Te Ra, d'après le maire lui-même dans une interview accordée à nos confrères de Tahiti Infos, les agents municipaux sont pour certains "fatigués" du fait de leur mission quotidienne de veiller à la sécurité des administrés et à l'application des règles de confinement et du couvre-feu.

A Rangiroa, le manque de communication de la part du Haut Commissaire est déploré par le tavana, mais il n'y a pas que ça. Du fait de la lourde tâche que doivent accomplir les policiers municipaux 7 jours sur 7, le tavana ne peut leur en demander plus.

"La Commune n'a rien reçu du Haut Commissariat que c'est notre rôle aussi d'aller dispatcher ça dans la population. Je leur ai dit non, vous n'avez qu'à le faire. Rangiroa, il n'y a pas 100 kilomètres, ils peuvent bien aller. Tous les enseignants sont toujours payés, à quoi faire ? Ils sont en vacances pendant 3 mois ! Et c'est la Commune qui doit tout faire ? Moi je ne suis pas d'accord là ! Mes personnels à moi, ils surveillent la sécurité de la population 24 heures sur 24. Ils ne vont pas aller distribuer les dossiers scolaires !", nous a expliqué le maire Teina Maraeura.

Au final, la salle de mariage de Tiputa à Rangiroa est mise à disposition des parents avec du personnel municipal, pour la récupération des ouvrages et documents pédagogiques.

Du côté de Taiarapu Est, où sont logées deux collèges et un lycée, les chefs d'établissement s'organisent avec leur propres moyens. La distribution des documents pédagogiques devra se faire par les enseignants eux-mêmes, ce qui est contraire à toute règle de confinement. Des consignes ont même été données aux maires délégués de fermer aux parents l'accès aux mairies annexes pour récupérer les documents pour leurs enfants. Les parents d'élèves ne l'oublieront sans doute pas, au moment du deuxième tour des élections municipales.

TRT AUTOPROMO