lundi 15 avril 2024
Suivez-nous
L'artisanat traditionnel en Polynésie française : une solution pour l'emploi des jeunes ?

Comment la préservation des métiers artisanaux peut-elle offrir des opportunités aux jeunes en quête d'un emploi durable ?


Notre fenua est réputée pour son riche héritage culturel et la beauté de son artisanat traditionnel. Alors que le chômage des jeunes reste un enjeu majeur dans la région (24.4% des 15-24ans en 2019 selon l'ISPF), l'artisanat local pourrait-il représenter une filière d'avenir pour ces jeunes en mal d'emploi ? Des spécialistes du secteur se sont penchés sur la question.

L'artisanat polynésien englobe un large éventail de techniques ancestrales, telles que la sculpture sur bois, la vannerie, la confection de bijoux en coquillage, la création de pareu, tīfaifai ou encore le tressage de fibres végétales. Ces métiers sont à la fois un reflet de la richesse culturelle de nos archipels et un vecteur de transmission des savoir-faire entre les générations.

Selon une étude menée par l'Institut d'émission d'Outre-Mer (IEOM) en 2021, le secteur de l'artisanat en Polynésie française emploie près de 3 000 personnes, dont une part importante de jeunes en situation de précarité. L'étude suggère que le développement de cette filière pourrait favoriser l'insertion professionnelle de ces jeunes et stimuler l'économie locale.

Les acteurs du secteur et les experts en économie soulignent l'importance de préserver et de valoriser les métiers traditionnels de la Polynésie française. Ils estiment que l'artisanat local représente non seulement un patrimoine culturel précieux, mais également une opportunité économique pour les jeunes en quête d'emploi. La transmission des savoir-faire et la promotion de ces métiers auprès des nouvelles générations sont essentielles pour assurer un avenir durable à cette filière et c'est la méthode qu'emploi beaucoup d'artisans qui partage ce savoir faire pour que cette jeunesse puissent par la suite le reproduire par le biais d'une petite entreprise. 

Pour soutenir le développement de l'artisanat polynésien, des actions sont déjà mise en place par les fédérations et associations. Les pouvoirs locaux pourraient dynamiser tout cela en proposant des solutions concrète comme par exemple la création de formations spécifiques, l'accompagnement des artisans dans la commercialisation de leurs produits, ou encore la promotion de l'artisanat local auprès des touristes et des consommateurs internationaux.

L'essor de l'artisanat traditionnel en Polynésie française pourrait ainsi constituer une filière d'avenir pour les jeunes en mal d'emploi, tout en préservant et en valorisant le patrimoine culturel unique de l'archipel.


Sources :

  • Institut d'émission d'Outre-Mer (IEOM), Étude sur l'artisanat en Polynésie française, 2021.
  • Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF), "Les chiffres clés de la Polynésie française - 2019"