mardi 15 juin 2021
Suivez-nous
#saveradiotefana : nos intellectuels s'expriment

Samedi 28 Novembre 2020 - Alors que le procès en appel de l'affaire Radio Tefana prend une tournure unique dans l'histoire de la justice française, le milieu de l'enseignement supérieur s'inquiète de l'avenir des langues polynésiennes si Te Reo o Tefana venait à arrêter d'émettre. Réactions !

 

 

En tant qu'ancienne directrice de la première revue littéraire polynésienne Littérama'ohi créée en 2002, et poétesse tahitienne de langue autochtone et française primée en 2017 par l'Académie française pour son recueil de poésie Au vent de la piroguière-Tifaifai, je voudrais remercier Te reo o Tefana d'avoir soutenu la littérature et les auteurs du fenua en accueillant ces derniers pour parler de leurs écrits, de leurs publications, et y faire des lectures. Te aroha atu nei au,

Flora Devatine

 


 

Pourquoi priver notre fenua d’un espace de confiance pour la liberté d’expression ? Pourquoi priver notre fenua d’un tremplin propice à l’information dans le respect de notre réalité insulaire ? Pourquoi priver notre fenua d’une onde vivante pour entendre la fine beauté de nos langues et pour apprécier l’intelligence de nos cultures ? Pourquoi priver notre fenua d’un outil plus qu’interactif pour parler vrai de notre « nous, tātou » et pour dire aussi les facettes muettes de notre propre histoire comme notre contre-histoire ?  Mettre fin à Radio Tefana, c’est nous arracher tous ces privilèges. Mettre fin à Radio Tefana, c’est tout simplement nous priver de ce droit fondamental et démocratique d’expression, pourtant cher à tous. C’est nous priver de cette âme unique Te reo de Tefana devenue celle d’une population, toutes origines, opinions et croyances confondues, engagée dans l’intérêt général du fenua. Alors en toute âme et conscience, mobilisons-nous, Radio Tefana a besoin de nous pour faire vivre sa raison d’être. ‘Ia ora te Reo o Tefana !

Mirose Paia

 

 

 

J'adresse un message d'encouragement très sincère à Radio Tefana et à ses équipes. Cette radio très populaire, cette radio du peuple, mérite à l'évidence de continuer à exister, à émettre. Sa contribution, quotidienne à la vitalité et tout simplement à la vie de la langue tahitienne est très importante. Elle s'exerce dans ses journaux, ses animations, les chansons qu'elle diffuse, appréciées du plus grand nombre. 'A fa'aitoito, e Te reo Tefana ! 

Bruno Saura

 

 

En faisant un don
vous contribuerez à notre développement.

Merci pour votre geste

 

 

POUR ADRESSER LIBREMENT VOS MESSAGES DE SOUTIEN

CONTACT@RADIOTEFANA.COM